La Composante Air

La Composante Air est confrontée à d’importants défis. Les différentes opérations aériennes se poursuivent tout en préparant activement le remplacement et la modernisation de sa flotte.

Nos F-16 ont assuré la sécurité de l’espace aérien du Benelux au cours de l’année dernière, en alternance avec la force aérienne des Pays-Bas. Ils ont également participé à des missions internationales dont Desert Falcon en Jordanie (juillet 2016 – décembre 2017) présente un bilan de 605 missions, 1.235 sorties et 6.080 heures de vol. Les F-16 ont aussi volé depuis l’Estonie pour protéger l’espace aérien de la Baltique dans le cadre de la mission OTAN Enhanced Air Policing Mission (EAPM).

Le NH90 TTH Caiman a été engagé pour la première fois dans une opération à l’étranger. Depuis l’aéroport de Gao au Mali, les deux hélicoptères effectuent des évacuations médicales au profit de la force de l’ONU MINUSMA. D’autres missions consistent en des transports et des escortes armés (ces machines opèrent dans un rayon de 150 kilomètres de jour et de 100 kilomètres de nuit et cela, sept jours sur sept et 24 heures sur 24). En ce qui concerne le C-130, sa participation à la MINUSMA représente son dernier déploiement opérationnel complet. Ces avions réunis totalisent, en effet, plus de 250 000 heures de vol. Ils seront remplacés par le nouvel A-400M dès 2020.

Tandis que le NH90 TTH effectue sa première mission à l’étranger, un hélicoptère légendaire tire sa révérence. Le Sea King, déployé pour la mission Search and Rescue (SAR), effectuera son dernier vol en mars 2019 après 40 ans de bons et loyaux services. Le NH90 NFH Caiman aura entièrement repris la mission SAR d’ici là.