Peacekeeper, le jeu plein d’aventures du War Heritage Institute

Participe à Peacekeeper et gagne un chouette prix!

Le 21 juillet 2017 est le jour de la Fête nationale et … de la Fête au Parc. Peacekeeper, le jeu plein d’aventures du War Heritage Institute, est de nouveau de la partie!

Participe et revis comment la Défense entraîne ses militaires avant de partir en mission de maintien de paix à l’étranger.

Viens au stand n° 22 du War Heritage Institute. Dès ton inscription, l’aventure commence.  Muni d’un ordre de marche et d’une casquette camouflage, tu pars en mission. Parmi les nombreuses animations de la Défense, tu choisis sept missions à accomplir!

Ta récompense

Tu as complété le parcours? Au finish, tu recevras un certificat de ‘vétéran Peacekeeper’ et une casque … et tu tenteras ta chance d’être tiré au sort.

Gagne un des chouettes prix

Peacekeeper conclut la journée avec une tombola. Si tu as entre 8 et 12 ans, tu peux gagner un des deux vols en hélicoptère militaire. Si tu as entre 13 et 16 ans, tu peux gagner un des deux smartphones Samsung Galaxy J3.                                                                               Tu es un des gagnants? Peacekeeper t’enverra un sms!

Rendez-vous le 21 juillet 2017 entre 10 et 19 heures!      

Inscriptions au stand 22 – War Heritage Institute
Coudenberg – 1000 Bruxelles   

Rendez-vous au stand du War Heritage Institute

Au stand 23 du War Heritage Institute situé dans le Parc de Bruxelles il y aura beaucoup de choses à découvrir. Beaucoup de choses à apprendre sur la Première Guerre mondiale, le Service des Sépulture et sur le SEDEE, le service de déminage de la Défense. De nombreuses pièces de collection de la Première Guerre mondiale y seront également exposées. Tu te feras ainsi une idée sur ce que les troupes belges ont utilisé pendant la guerre des tranchées en Flandre occidentale et sur le front de l’ouest de la Russie impériale.                                                                            

Peacekeeper est une initiative conjointe du War Heritage Institute et de la Défense en collaboration avec l’Institut Géographique national et le Fort de Breendonk.