Police Intégrée

Un engagement sans faille pour le respect des mesures sanitaires

La crise du Covid-19 n’a épargné personne. Les équipes de la Police Intégrée ont dû l’affronter en première ligne. Elles ont réalisé un travail remarquable pour faire respecter les mesures prises en matière de santé publique.  Parce que la sécurité du citoyen reste notre priorité.

Présents en nombre sur le terrain, dans les ateliers ou en télétravail, les membres du personnel de la Police Intégrée n’ont pas ménagé leurs efforts durant la crise du Covid-19. Faire respecter les mesures sanitaires décidées par nos autorités est devenu une mission essentielle. Elle s’est traduite dans tout l’espace public, dans les rues, dans les parcs, aux frontières, sur les autoroutes, les chemins de fer, les voies navigables, dans les aéroports. Les équipes ont aussi dû appréhender de nouvelles formes de criminalité, notamment sur Internet.

Dès le début de la pandémie, une Taskforce Covid-19 a été créée au sein de la Police Intégrée. Elle s’est réunie quotidiennement de manière digitale durant les moments forts de la crise. Fournissant un aperçu global et actualisé de la situation, elle a permis de garantir le fonctionnement continu des services de police en prenant rapidement les décisions nécessaires, tout en veillant à la sécurité et la santé du personnel.

En appui des policiers de première ligne, les services administratifs et logistiques ont aussi travaillé sans relâche et ont joué un rôle déterminant durant la crise : les collaborateurs du Contact Center Covid-19 ont apporté des réponses aux questions des membres du personnel, les équipes ICT de la Police Fédérale et de la Police Locale ont adapté les applications opérationnelles nécessaires et ont aussi permis à des centaines de personnes de télétravailler dans de bonnes conditions, d’autres collaborateurs ont élaboré et diffusé des communications indispensables aux policiers de terrain et participé à la réalisation de dispositifs de protection et de signalisation, des dizaines de bénévoles ont confectionné des masques buccaux,…

“Ensemble, nous faisons la différence”

À l’occasion de la fête nationale, la Police Intégrée souhaite encore une fois remercier tous les collaborateurs et les partenaires pour le travail réalisé durant cette période compliquée et éprouvante. « Ensemble, nous faisons la différence », ce fut notre message et notre credo tout au long de la crise.

Malgré les incertitudes, les membres du personnel ont montré une grande détermination, motivation, implication et résilience. Policiers, policières, collaborateurs, collaboratrices ont réussi à concilier vie privée et vie professionnelle afin de garantir la bonne application des mesures visant à endiguer la propagation du Covid-19. Zones de police et directions de la Police Fédérale ont travaillé main dans la main pour faire face à la crise. Les équipes ont « fait bloc » dans des circonstances peu évidentes. Elles ont porté haut les valeurs de la Police Intégrée. Le tout, au nom de la sauvegarde de la santé publique et de la sécurité.

Honorés par le Roi

La fête nationale donnera l’occasion de mettre à l’honneur plusieurs représentants de la Police Intégrée particulièrement impliqués durant la crise du Covid-19. Aux côtés du commissaire général de la Police Fédérale, Marc De Mesmaeker, et du président de la Commission permanente de la Police Locale, Nicholas Paelinck, six collaborateurs et collaboratrices issus des zones de police et des directions de la Police Fédérale assisteront en tant qu’invités d’honneur à la cérémonie officielle sur la Place des Palais.

L’inspectrice É. G. (zone de police Uccle/Auderghem) est intervenue pour sauver des flammes une personne souffrant du Covid-19. Dépourvue de masque, elle n’a heureusement pas été contaminée. L’agente de police K. B. (zone de police Namur) a, quant à elle, officié sur la route pour faire respecter les mesures du gouvernement. C’était aussi le cas de l’inspecteur principal J. V. (Police Fédérale de la Route du Limbourg). Il a dirigé les contrôles aux frontières et s’est occupé des tâches administratives qui en découlent. Ces contrôles ont d’ailleurs permis de réaliser plusieurs saisies de drogue. L’inspecteur M. O. (zone de police Minos) a lui aussi agi en première ligne. Victime des frustrations de certains et même d’un crachat d’un détenu, il a malgré tout continué son travail avec abnégation. Le premier inspecteur principal D. L. (Direction de la logistique de la Police Fédérale) a pour sa part coordonné la réalisation de guérites pour le contrôle aux frontières mais aussi  de masques ou encore de protections en plexis. Pour sa part, le commissaire P. V. (Police Judiciaire Fédérale de Bruxelles) a œuvré dans la lutte contre de nouvelles formes de criminalité, notamment informatiques, liées à la crise sanitaire. Il a malheureusement aussi fait face à la perte d’un collègue des suites de la maladie.

Ces six membres de la Police Intégrée recevront l’hommage de Sa Majesté le Roi et de la Nation pour leur contribution aux mesures en vue de limiter la propagation du coronavirus Covid-19. Un honneur qu’ils/elles partageront avec leurs 48 000 collègues de la Police Intégrée.