Sécurité civile

La Direction générale Sécurité civile a pour vocation première la protection des citoyens et des biens en cas d’accidents, de calamités ou de catastrophes, avec pour finalité une société sûre et vivable. A cette fin, elle s’appuie sur les opérateurs des centrales d’urgences 112, les zones de secours (pompiers) et les agents de la Protection civile.

La Protection civile joue également un rôle essentiel dans l’aide aux citoyens. À titre d’exemple, elle est restée active sur plusieurs fronts pendant la crise sanitaire. Notamment dans la coordination provinciale et fédérale, le soutien logistique et l’assistance dans les maisons de repos et de soins, les hôpitaux et les centres de pré-tri.

Elle s’est occupée du transport et de la distribution des masques buccaux et autres équipements de protection individuels, du gel hydro-alcoolique vers les services de secours et les services publics, ainsi que de la coordination du Hub logistique national.
Sur l’ensemble de l’année 2020 et uniquement dans le cadre de la crise due au coronavirus, son personnel a presté 22.306 heures et parcouru plus de 487.000 kilomètres.

www.securitecivile.be

Lutte contre la pandémie de Covid 19 | Missions de la Protection civile

Coordination provinciale et fédérale

La Protection civile a été présente à tous les niveaux décisionnels tout au long de la crise en siégeant dans les organes suivants :

  • COFECO
  • CELEVAL
  • Cellules de crise des provinces
  • NATLOGHUB
  • Divers groupes de travail (par ex. GT logistique de la TF De Backer)

Ce qui a permis d’avoir une vue la plus claire possible des moyens à déployer et d’ apporter le soutien le plus efficace possible.

Transports d’EPI’s

Lors de la 1ère vague, la Protection civile a apporté son soutien à l’acheminement des équipements de protection individuels EPI’s ) en collaboration avec la Défense :

  • des différents points d’entrée sur le territoire belge vers le stock national ;
  • ensuite vers les hubs provinciaux ou les utilisateurs finaux.

Gel hydro-alcoolique désinfectant

Au début de la crise, la Protection civile a produit (en collaboration avec le secteur privé) du gel hydro-alcoolique.

Au total, 120.000 litres ont été produits et livrés aux services publics suivants :

  • Zones de secours
  • Police
  • Prisons
  • Provinces

Soutien à la Police

La Protection civile a apporté son soutien à la Police essentiellement durant la 1ère vague :

  • Mise à disposition de conteneurs de coordination (équipés en moyens de télécommunication) pour les contrôles aux frontières, ainsi que tout le soutien logistique nécessaire ( éclairage, eau et carburant) permettant un fonctionnement sur la durée.
  • Déploiement de drones qui ont permis d’offrir une visualisation du terrain dans le cadre des contrôles aux frontières ou de
    rassemblements de foule.

Cohortage dans les maisons de repos et de soin

Tout au long de la crise, la Protection civile a effectué des missions de cohortage séparation des cas covid+ des covid-) dans les maisons de repos et de soin afin d’y éviter la propagation du virus.

Chaque mission nécessitait :

  • Une reconnaissance au préalable afin de déterminer l’ampleur de la mission et le plan d’attaque
  • La mise en oeuvre d’une équipe composée d’au moins 6 opérationnels
  • La mise en oeuvre de moyens de décontamination des lieux
  • La mise en oeuvre de moyens de décontamination du personnel
Pompiers

PompiersLes pompiers sont toujours prêts, avec passion et engagement, à porter secours aux citoyens, à protéger leur cadre de vie et à contribuer à une vie en société plus sûre !

Nous comptons près de 1200 pompières et pompiers professionnels, mais aussi une centrale d’urgence 112 d’une quarantaine de personnes, ainsi qu’un support administratif et technique de près de 200 collaboratrices et collaborateurs. En plein  changement, nous construisons un service public dynamique et moderne, qui représente la diversité bruxelloise et vise l’excellence ! Nos valeurs : service, efficience, respect, intégrité et esprit d’équipe.

Nous menons plus de 100.000 interventions par an pour lutter contre le feu et apporter les premiers secours aux personnes malades ou blessées. Nos missions augmentent et se complexifient d’année en année. Interventions en hauteur ou sous l’eau, en cas d’attentat ou face à des matières dangereuses… nous avons de nombreuses spécialisations qui nous permettent de faire face à toutes les situations.

La polyvalence est un de nos points forts, car tous les pompiers et pompières de Bruxelles sont aussi ambulanciers et ambulancières. Cette double casquette confère un net avantage dans l’organisation des secours. Cela s’observe tous les jours, mais jamais aussi bien qu’en période de crise. Lors des attentats du 22 mars 2016 par exemple, nos pompiers et pompières ont immédiatement pu évacuer les victimes, mais aussi prodiguer les premiers soins sur place.

Et plus récemment, notre longue expérience en matière d’aide médicale urgente nous a permis de rapidement nous adapter pour faire face à la crise de covid-19. Les pompiers et pompières ont ainsi pu être affectés aux lignes de décontamination de nos ambulances. Les procédures pour le MERS et le SRAS ont été adaptées rapidement. De nouvelles mesures d’hygiène pour le personnel opérationnel ont vite été adoptées.

Bref, les Pompiers de Bruxelles sont une équipe multifonctionnelle, polyvalente, dynamique, prête à assurer la sécurité de toutes les personnes sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale et bien au-delà, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Numéro d’urgence 112

112Numéro d’urgence 112 : 1 App 112 BE pour 3 services de secours

Le numéro d’urgence 112 est visible sur les véhicules de pompiers et les ambulances. Mais une personne en danger ou paniquée peut oublier les numéros d’urgence.  Grâce à l’application 112 BE, il est possible de choisir directement l’icône du service de secours dont vous avez besoin : pompiers, ambulance ou police. Téléchargeable gratuitement, elle offre de nombreux autres avantages :

  • Localisation : les centrales d’urgences peuvent voir précisément où vous vous trouvez.
  • Chat : si vous êtes malentendant ou dans l’incapacité de parler, les centrales d’urgences peuvent communiquer avec vous par messagerie.
  • Alarme : si vous êtes inconscient ou introuvable, les centrales d’urgences peuvent faire sonner votre téléphone portable.
  • Source d’info : vous pouvez introduire dès votre inscription certaines informations médicales importantes, comme des problèmes cardiaques, des allergies, un diabète….

Depuis son lancement en juin 2017, l’app 112 BE a été téléchargée sur près de 655.932 smartphones.

Au Village Sécurité du Sablon les visiteurs sont accueillis par des opérateurs des centrales d’urgence 112. Les enfants apprennent à sauver des vies en jouant et en regardant le film 112 KIDS. Les adultes sont guidés dans l’utilisation de l’App 112 BE.

Kids 112

La campagne Kids 112 a pour objectif de faire retenir de manière ludique aux enfants le numéro d’urgence 112 et de leur expliquer les informations qu’ils doivent communiquer aux opérateurs des centrales d’urgences 112.

Du matériel pédagogique, téléchargeable sur www.112.be, a été développé comme support à cette campagne : un petit film d’animation sur un air de rap, un quiz, des jeux et des dessins à colorier.

Ce matériel pédagogique est notamment utilisé lors de séances d’informations organisées dans des écoles primaires un peu partout en Belgique.