Direction générale Human Resources (DGHR)

Tout militaire change régulièrement de fonction, suit des formations durant toute sa carrière et fait l’objet d’un suivi administratif. La Direction générale Human Resources (DG HR) prend ces aspects en charge. Depuis Evere et Neder-Over-Heembeek, elle gère le capital le plus précieux de la Défense : son personnel.

Saviez-vous que :

  • Des gestionnaires du personnel assurent un suivi de chaque militaire depuis son incorporation jusqu’à son départ à la retraite ? Il s’agit d’environ 25 000 militaires répartis auprès d’une centaine de gestionnaires du personnel. Ils suivent la carrière des militaires, proposent de nouvelles fonctions et définissent un plan de carrière logique sur la base d’un renforcement logique des compétences.
  • La DG HR est responsable du planning des formations ? À la Défense, la formation tout au long de la carrière est une évidence. Chaque année, quelque 2 000 militaires suivent une formation continuée. En effet, le matériel et le contexte dans lesquels ils opèrent, évoluent très rapidement. Planifier toutes ces formations pour chaque militaire et les coordonner avec toutes les écoles est une tâche particulièrement complexe.
  • La DG HR détermine les besoins en matière de recrutements et engagements ? Elle sélectionne les recrues au niveau médical, physique, cognitif et caractériel à l’hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek. Chaque année, elle suit entre 5 000 et 10 000 candidats désirant occuper une fonction militaire.
  • La DG HR est également chargée de l’élaboration et du suivi des textes législatifs relatifs au statut du personnel militaire ? Ces derniers ont un statut qui leur est propre. La réglementation et la législation en la matière sont très spécifiques et souvent complexes. Des spécialistes élaborent des propositions, rédigent des projets de texte et assurent la concertation syndicale et le suivi jusqu’à la publication au Moniteur.
  • La DG HR gère également près de 1 500 membres actifs du personnel civil de la Défense ?
  • La DG HR est responsable de plusieurs écoles et centres de formation ? Il s’agit notamment des centres de formation élémentaire de Bourg-Léopold et de Marche-en-Famenne, de l’École Royale des Sous-Officiers à Saint-Trond et de l’École Royale Militaire, notre université militaire située à Bruxelles. Il existe, en outre, des écoles plus spécialisées destinées à la formation de nos instructeurs de sport (Eupen), aux personnels administratif et ICT (Peutie), aux collaborateurs logistiques et mécaniciens (Tournai) ou aux spécialistes en renseignements militaires et en sécurité (Heverlee). Les centres de formation élémentaire assurent, en outre, la formation militaire à la conduite. Ils sont les écoles de conduite de la Défense.